THE BEST IN FICTION AND NON-FICTION IN 2016 By John Klassen (Reviews)

     

            John Klassen

     

    FICTION

    Robert Harris: Cicero Trilogy: Imperium, Lustrum, Dictator
    Historical fiction that brings alive the time, place, society, and personalities that defined the evolution of Rome and its empire, all framed through the life of one of the main protagonists. Cicero had neither family name, nor wealth, nor military exploits to his credit; what he did have was overweening ambition, a brilliant mind, and peerless ability as an orator, that let him scheme and manipulate and sway individuals and mobs. Life was a malestrom of shifting fortunes and political climates in which Cicero survived a long time, in and out of the pinnacles of influence and power, but in the end, he paid with his life. Not only excellent history but, in Harris's hands, page-turners that are hard to put down.

    Lawrence Durrell: Justine
    The first novel in The Alexandria Quartet. I will not attempt to summarize the plot of relationships between lovers (the narrator and the enigmatic Justine, whose husband is a good friend of the narrator), nor the role, much analyzed, of Alexandria as practically a character in the novel. But, the writing is a joy; it is poetic and allusive; it is exactly what great writing should be; the reader pauses again and again to reread a passage, to savour a phrase, to admire a quotation, to visualize and breathe-in descriptions of scenes and places, to marvel at the depiction of the complexities of life and relationships.

    Continue Reading

    CRITIQUE DE LIVRE DE BILL GRAHAM: THE CALL OF THE WORLD, Par Jean-Pierre Juneau (Review)

    juneau_june_2016.jpg

    J'ai beaucoup aimé ce livre de Mémoires de notre ancien Ministre, en particulier la partie très originale consacrée à la diplomatie parlementaire internationale , un domaine auquel le Ministre Graham a apporté une contribution significative.

    Après nous avoir présenté son milieu familial , ses années d'études et de formation professionnelle qui l'ont amené rapidement à s'intéresser aux affaires internationales dont en particulier le droit international et le commerce international, Bill Graham a entamé rapidement une carrière de conseiller juridique facilitée par ses contacts familiaux , contacts qui lui permirent de prendre de l'expérience et de commencer à développer un bon réseau de contacts en Europe et aux Etats-Unis . Cette première carrière lui permit de développer son intérêt à l'égard du droit international , du commerce international ,du droit humanitaire et des droits de la personne , un cheminement qui devait le mener ultérieurement vers son engagement en politique fédérale.

    Cette partie présente donc une excellente description d'un itinéraire personnel qui se développe presque naturellement et sans ambitions exagérées , ni trop manifestes.

    Ce nouvel engagement politique exigea toutefois une assez grande détermination puisque ses premiers pas dans ce nouveau domaine ne se sont pas faits sans difficultés , car il fut soudainement amené à fonctionner au sein d'un nouvel univers social , plus diversifié avec lequel il était au départ peu familier. Sa carrière universitaire devait toutefois lui assurer une position de repli tant et aussi longtemps que le sort des urnes ne lui assura pas une entrée en politique fédérale.

    Continue Reading